Exposition Remio au black rainbow

Voici quelque photos de l’exposition  au black rainbow qui a eu lieu ce lundi 30 avril. On pouvait y voir les œuvres du street-artiste REMIO.
Originaire de Vancouver. Il a découvert le graffiti dans les transports pendant les 90′s, depuis il n’a pas arrêté d’écrire sur les murs et les trains et a notamment collaboré avec HUF.
Personnellement, cette expo n’était pas folichonne, ils ont ouvert avec 45 minutes de retard, pour présenter à peine une quinzaine d’œuvres et  on avait l’impression que les prix des tableaux étaient donné au petit bonheur la chance. Néanmoins le travail de Remio est intéressant… dans la rue, pas dans une « galerie magasin ». Son coté vandale et esquisse rapide s’accorde parfaitement avec un vieux mur déjà bien sale ou un camion mais sur toile, il ne se passe rien. C’est vide et sans grand intérêt, c’est là pour être là et faire de la thune. Le truc qui me fais dire ça, c’est les T-shirts sérigraphié monochrome, une seule couleur donc 15€ à la fabrication, vendu 35 €.

En dix minutes on a fait le tour et on se demande à quoi on bien pu servir les 45 minutes de retard?

Voici son tumblr pour vous faire une idée de son travail :

http://remio.tumblr.com

Photos

 

 

Suivez-nous sur Facebook