Les Perles de l’huître 5

Tout vient à point à qui sait attendre, j’ai donc enfin eu un peu de temps pour m’atteler à la tâche et j’espère pouvoir faire une seconde livraison d’ici la fin de la semaine.

Les Perles de l’Huitre 5 by Pierre Samxao on Mixcloud

01 Ricet Barrier – Belle qui tient ma vie : On retrouve Ricet Barrier pour une belle version d’un air de danse du moyen-âge.

02 David Thomas and the Wooden birds – My Town 
: Alors qu’est sorti l’excellent dernier album de Pere Ubu, penchons-nous plutôt en toute logique sur un des nombreux projets de leur charismatique leader.
Issu de l’album Blame the messenger

03 Mr Lif – Madness in a cup : Lui aussi nous revient avec un nouveau projet dont je vous reparlerais sous peu. Donc petit rappele des faits avec ce très beau morceau minmaliste issu de l’album Sleepyheads

04 Billy Childish et Dan Melchior : on retrouve deux musiciens déjà présentés dans les perles, pour un morceau issu de leur très bonne collaboration Devil in the flesh, représentative du blues décharné de Billy Childish et des expérimentations bruitistes de son compère.

05 Grow Up – Lake : Groupe de rock anglais de la fin des années 80. Issu du EP Stay Awake

06 Hotrod Frankie – Highway 69 : Un bon moment de psychobilly nerveux offert par ce groupe suédois.
Issu de l’album Lost in lynchland.

07 Rude Mechanicals – Perfect Child 
: La musique des Rude Mechanicals est une sorte de Jazz Punk très brut, influencé par les ambiances de cabaret. Mais ils se tiennent loin de ce « burlesque » pitoyable et vulgaire qu’on sert dans certains milieux et qui n’arracherait même pas une demi-molle à un priapique sous viagra. Le résultat est une tambouille profondément originale avec tout de même quelques épices Zappaïennes.

08 Dick Annegarn – Bonjour 
: depuis la fin des années soixante, le chanteur belge distille lentement mais sûrement son folk tordu. Il nous livre ici, avec son écriture unique, une vison originale des évangiles.
Issu de l’album Vélo Va

09 Norm Burns – Human breakdown of absurdity 
: Nous entrons ici dans un univers étrange, celui des « songs poems ». Il s’agit d’une initiative du label MSR Records qui proposait, via des annonces dans la presse poubelle, à n’importe qui d’écrire une chanson qui, contre un certain pris, était alors enregistrée par une équipe de professionnels et gravée. La demande fut abondante et demanda des marathons d’enregistrement pour honorer les commandes. Il en résulte ce genre de bijoux.

10 Iris – Angle 7 : Iris est sans doute un des secrets les mieux gardés du rap français. Depuis son sublime morceau Ciel Ether ses apparitions se font rare mais toujours impressionantes . Il semble néanmoins de plus en plus tenté par des projets conséquents au vu de son album en duo avec Arm.

11 Hellblinki – Sanjula’s Junk 
: On retrouve ici un style proche de celui des Rude Mechanicals, mais plus orchestral. Leurs albums comportent aussi des plages bruitistes et planantes qui doivent beaucoup à certains compositeurs de la seconde moitié du siècle dernier.
Issu de ‘lalbum These Bubbles

12 Nonnes Troppo – Souvenirs de Femme 
: Sans aucun doute l’un des plus beaux textes jamais écrit dans notre langue.
Issu de l’album Le Couvent

13 Shifty Chicken Shed – Dominoes 
: Le groupe anglais définit sa musique comme du « Charity Shop Pop », ça mévitera de me lancer dans des considérations hasardeuses. Merci à eux.
Issu de l’album Town

14 Red Televison – Finger Boy Joe : Issu de l’album Red Television

15 J.P Whipple _ Jesus in a pancake:On termine en douceur avec le morceau d’ouverture de l’album Bible Milk