Cuba, une odyssée africaine – Partie 2

2ème partie

 Ce second volet est consacré au plus haut fait d’armes des internationalistes cubains : la lutte pour l’indépendance de l’Angola. Dans la guerre qui débute en 1975, le Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA) d’Agostinho Neto, prosoviétique, affronte deux autres rébellions soutenues par les États-Unis et l’Afrique du Sud. Dans cette guerre qui n’a de froide que le nom, La Havane dépêche un corps expéditionnaire de 35 000 hommes sans prévenir le grand frère soviétique. Cette intervention permet au MPLA de proclamer l’indépendance angolaise le 11 novembre 1975. Castro entame une tournée triomphale en Afrique, mais la stabilité angolaise reste fragile. En 1987, le Lider Maximo engage des forces supplémentaires aux côtés du MPLA. Un an plus tard, les Cubains s’invitent aux négociations qui s’ouvrent au Caire entre Angolais et Sud-Africains, sous les auspices américains, pour mettre fin au conflit. Des pourparlers qui aboutiront aussi à la libération de Nelson Mandela

 

 

( Si vous n’avez pas vu la première partie c’est par ICI )

 

 

 

Suivez-nous sur Facebook !

asnieb