Les perles de l’huitre 9

Le printemps est de retour du coup on ramène un paquet de soleil dans les perles !!! tous à vous chaises longues et vos boissons, on s’occupe du reste.

Les Perles de l’huitre 9.0 by Pierre Samxao on Mixcloud

The Skints: https://theskints-shortchange.bandcamp.com/album/short-change

Le Barbu de Valmy: https://lebubar.bandcamp.com/album/pendant-que-le-temps-s-goutte

Strangelove: https://strangeloveldn.bandcamp.com/album/purple-ep

Madame Bert: https://lamarabunta.bandcamp.com/album/des-cacahu-tes-pour-les-braves et https://madamebert.bandcamp.com/

Miggs: https://miggs.bandcamp.com/

Wamo: https://wapiwap.bandcamp.com/album/wamo

 

 

Le Goulag Du Bonheur

Dessinateur, rappeur et DJ, Late a l’idée en 2001 (alors qu’il sèche les cours de la section bédé de St Luc) de réunir ses activités dans un monoctif pensé comme un « Laboratoire multidisciplinaire ».
Ainsi naît Le Goulag, au départ comme un groupe de rap qui deviendra un blog réunissant les travaux de son créateur. On y trouve quelques pages de bédés (rarement plus de quelques planches) et surtout de l’illustration ( affiches, flyers ou pochettes de disques). Late dit préférer travailler sur ces types de formats plutôt que de s’atteler à l’écriture d’une histoire longue.
« La bédé me semble un boulot trop solitaire, j’aime le changement…  »

Mickey is pissed off
Le Goulag regroupe des œuvres courtes, réalisées rapidement . Confessant être un « piètre scénariste », ses bédés sont généralement des autofictions, teintées d’humour noir et d’un surréalisme cruel. Ainsi, Il y dévore pour la St Valentin, une jeune fille qui lui a préparé un repas sans viande. Descendant dans le sud pour un nouveau travail, il se le voit refuser par un patron qui lui préfère la jeune femme nue en train de lui administrer une fellation.
Voilà l’univers de Late où le travail autobiographique de Crumb ou Larcenet côtoie les histoires macabres de Charles Burns et l’absurdité outrancière des vieux Fluide Glacial.

Il ne me reste qu’ à vous en indiquer les divers portes d’entrée.

Le Goulag Du Bonheur

http://legoulagdubonheur.com/

Ses mixs avec Kwistax

https://soundcloud.com/plusjamaisca

la suite de ses aventures musicales sur l’excellent label Welsh Records

http://www.welshrecordz.com/

Bonnes vacances au Goulag
Youkaïdi

(Merci à Late d’avoir bien voulu répondre à nos questions)

 

 

Soirée « Qui est Lawis ? »

Près du quai de la gare, dans un bateau rouge du nom de  » la dame de canton « , la salle se remplit doucement et son  Chauffeur s’amuse avec le micro.  La salle est à moitié pleine et les mains commencent déjà à se lever. Les premières rimes électrisent l’atmosphère et c’est parti pour 2 heures de folie. C’est juste à côté du bar que les curieux découvraient Un Gars Dans La Rue et Dahsha en plein live painting. Deux styles qui se marient pour illustrer les piliers du Hip-Hop. RAP, graffiti, B-girl, grosse basse et bonne ambiance! Voilà ce que la soirée « Qui est Lawis ? » a offert aux passionnés du milieu, avec,  cerise sur le gâteau, un show de dance  et un open mic endiablé terminant la soirée en apothéose !

Photos

 

Organisateur: Qui est Lawis ? Les rappeurs: Tibo BRTZ , Dockblack, L’uzine, La Mannschaft, Break dance : Le Gang Le bateau: La Dame de Canton Live painting : Un Gars Dans La Rue et Dahsha

Black Music : Des chaînes de fer aux chaînes en or

« Comment la musique noire a rythmé le combat pour l’émancipation des Afro-Américains sur près de deux siècles. Un maelström de sons et d’images.
Résumer plus d’un siècle et demi d’histoire des Noirs américains et de leur production musicale en moins de deux heures relève de la gageure. C’est pourtant le pari gagné par les réalisateurs, qui plongent le spectateur dans un ébouriffant maelström de rythmes et d’images. Les racines de toutes les musiques nées aux États-Unis, du blues au hip-hop, se trouvent en Afrique. Tout comme les spirituals et les work songs ont accompagné et soutenu l’espoir des esclaves enchaînés dans le Sud profond, chaque avancée, chaque combat des Noirs américains a été annoncé, célébré ou amplifié par le rythme, le chant, la danse. […] »

 

[Source]

 

 

Suivez-nous sur Facebook !

asnieb

Playlist Hip Hop pour Dégourdi Sans Malice !

Dégourdi Sans Malice est un fanzine réunionnais créé en 2010 par l’association « Mange ton Chat ».
Nous vous en avions parlé dans l’ancien blog il y a quelques temps de cela.

À l’occasion de la sortie du Hors Série numéro 2 Spécial graff à La Réunion (que vous pouvez lire en ligne), 99% Le Fanzine a concocté une bonne playlist 99% Hip Hop composée d’une série de 33 sons ! Du hip-hop classique des années 90 en passant par le Gangsta rap pour arriver à ce qui se fait de plus frais aujourd’hui. Voici donc en exclusivité la sélection qui a été faite par le 99 ! En bonus une petite série d’instru à été placé en queue de playlist…De quoi ravir vos oreilles.

 

Suivez Dégourdi Sans Malice sur Facebook !

Suivez-nous sur Facebook !

asnieb

93, la belle rebelle

93 la belle rebelle.

Une épopée – du rock au slam en passant par le punk et le hip hop – incarnant un demi-siècle de résistance musicale en Seine-Saint-Denis et se faisant porte-voix d’une jeunesse et de territoires en perte d’identité, sous les coups des mutations industrielles, des désillusions politiques et de l’agression constante des pouvoirs successifs. La banlieue – à contrario des clichés – se révèle un espace incroyablement riche de métissages engendrant une créativité époustouflante.

Avec :
Daniel Baudon »Sixties Memory », Marc Perrone,
Loran « Bérurier Noir »et « Les Ramoneurs de Menhirs », Dee Nasty , NTM, Casey,B-James, Serge Teyssot-Gay et « Zone Libre », « 93 Slam Caravane »: Abdel Haq, Bams,Grand Corps Malade, Yo et D’ de Kabal

Suivez-nous sur Facebook 

asnieb

80’s – Rap, breakdance et graffiti

Comment, depuis « Rapper’s delight » de Sugarhill Gang, premier single hip-hop à entrer au hit parade américain en 1979, la culture rap a bouleversé les mœurs socio-musicales et s’est imposée dans le monde.

 

80’s – Rap, breakdance et graffiti 1.3 par 20thcenturyfox


80’s – Rap, breakdance et graffiti 2.3 par 20thcenturyfox


80’s – Rap, breakdance et graffiti 3.3 par 20thcenturyfox

 

 

 

Suivez-nous sur Facebook 

 

Hip Hop, le monde est à vous

Des États-Unis au Sénégal en passant par la France, l’Allemagne et la Palestine, Joshua Atesh Litle est parti à la rencontre d’artistes unis par la passion du hip-hop. Ce documentaire montre comment, d’un pays à l’autre, les rappeurs en devenir se sont saisis de de ce langage protestataire pour mettre en chansons les maux de la société.

C’est dans le Bronx des années 1970 qu’est né le hip-hop. Rapidement, ce mouvement culturel protéiforme, porté par la communauté afro-américaine, trouve dans la musique son expression la plus éloquente : à côté des initiateurs du break dance et des graffeurs, la figure du MC (maître de cérémonie) subjugue les artistes en herbe. “Le rap a commencé avec de simples mots lancés comme ça. Les mots se sont transformés en phrases, les phrases en vers, les vers en paragraphes et la rime était née”, se souvient Grandmaster Caz, membre des légendaires Cold Crush Brothers. Dans le sillon des pionniers américains, le hip-hop se répand aux quatre coins du monde.

Vidéo

 

 

 

Suivez-nous sur Facebook